Vous êtes ici

Le quartier des Cent Arpents

Article paru dans le Repères n°228 - Février 2017

Deux gigantesques panneaux vous invitant, dans la confidence, « À découvrir du neuf à Saran » ont fleuri depuis quelques semaines rue Paul-Langevin. Repères. 

Panneau Nexity à l'emplacement du nouveau quartierCe nouveau quartier d’habitation réalisé par l’opérateur immobilier Nexity assurera une liaison douce entre le cœur de ville et la zone commerciale Carrefour. Cette opération s’appuie sur un Projet urbain partenarial. « J’ai tenu à ce que Nexity contribue à développer des actions nécessaires à la ville, explique Maryvonne Hautin. Nexity participera pour sa part à la construction du futur groupe scolaire des Parières (à proximité de la crèche Les P’tits loups et de la Cuisine centrale), à hauteur du financement de quatre classes ». Ce nouveau groupe scolaire assurera la transition entre celui des Sablonnières et celui du Bourg.

Un quartier vivant

Couplée avec l’extension de Cap Saran, cette opération d’habitat prévoit la réalisation de 394 logements qui s’étaleront sur 7 à 10 années. Ce quartier résidentiel proposera des maisons individuelles groupées, des collectifs et des lots à bâtir à destination de propriétaires occupants, d’investisseurs et des bailleurs sociaux.. La zone, d’une surface de 14,6 hectares abritera une coulée verte, une aire de jeux et des espaces verts. Des travaux de déboisement ont été réalisés en raison de fouilles archéologiques, l’opérateur immobilier finançant un fond de reboisement.

Pour Paul Legendre, directeur général de Nexity Promotion Centre*, « La proximité des commerces et services est un facteur important. Aujourd’hui, et cela sera encore plus vrai à l’avenir, les foyers souhaitent modérer l’utilisation de leur voiture. Un quartier doit être vivant et on doit pouvoir répondre aux besoins quotidiens à proximité de son lieu d’habitation. De même, il est nécessaire d’être proche d’établissements scolaires, de la petite enfance au collège. Enfin, les activités culturelles, sportives et associatives sont également prises en compte. Elles favorisent le bien-être des habitants, la possibilité pour chacun de pratiquer sa passion sans faire de longs trajets. Il nous a semblé évident que Saran proposait tous ces atouts.

Une autre de nos attentes mais qui est commune aux futurs habitants, c’est de bénéficier d’une surface de vie confortable, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les pièces doivent proposer des volumes lumineux, non compacts et bien agencés ; les jardins, balcons, terrasses doivent être bien exposés ; l’environnement du programme doit proposer des allées agrémentées d’arbres, des espaces verts collectifs, suffisamment de stationnement, une accessibilité fluide... Tout cela demande de la place. Saran dispose d’une belle parcelle qui permet à la fois d’accueillir les nouveaux arrivants dans un environnement convivial sans pour autant réduire l’espace de vie des habitants déjà installés. Les conditions sont réunies ! »

Et Maryvonne Hautin de conclure : « Nous sommes fortement attachés au développement de Saran, à sa qualité de vie ainsi qu’à son unité. Le lien de ce nouveau quartier avec le centre-bourg tout proche sera assuré par une liaison piéton-cycle. Toute notre action vise à assurer l’harmonie, le développement économique, l’habitat mixte et le respect de l’environnement. Saran ne se sclérose pas, nous avançons en tenant compte des réalités mais avec un seul objectif : bien vivre à Saran. • 

*Pour de plus amples informations, prenez contact avec le promoteur.

Dernière mise à jour : 02 octobre 2017