Accéder à l'Espace famille

Réseaux sociaux

Icone Facebook Icone Twitter Icone YouTube
Icone Instagram Icone LinkedIn Icone Flickr

Info@Saran

Agenda

l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
Ajouter à mon CalendrierSouscrire à Agenda de Saran

Traduire le site

Vous êtes ici

Non à la fermeture de classes à Saran !

Classes fermées = élèves sacrifiés

L'Inspecteur d'Académie du Loiret a décidé de fermer 2 classes à Saran à la rentrée 2019 :

  • Une classe à l'école élémentaire du Bourg
  • Une classe à l'école élémentaire du Chêne-Maillard 

Le gouvernement a fait de grandes annonces concernant L'Éducation nationale, en particulier le dédoublement des classes de CP et CE1 dans les zones les plus en difficultés. Malheureusement, cette mesure se fait au détriment des autres écoles, qui ont comme nous certains enfants en grande difficulté. Pour répondre aux injonctions ministérielles, 52 classes seront supprimées dans le Loiret en septembre prochain... pour pouvoir en ouvrir 52 autres ailleurs sans recruter un seul enseignant supplémentaire.

NON à ces deux suppressions de classes aussi injustes qu'injustifiées !

Dans l'intérêt de l'enfant, je refuse la fermeture des classes élémentaires des écoles du Bourg et du Chêne Maillard !

Victoire !

1 050

C'est autant de pétitions remises fin mai par les élus de Saran au Dasen (Directeur académique des services de l’Éducation nationale), contre la fermeture programmée d'une classe élémentaire à l'école du Bourg et à l'école du Chêne-Maillard à la rentrée prochaine. Fermetures non justifiées, purement comptables : aucun poste supplémentaire d’enseignant dans le département du Loiret n’avait été rajouté à ceux existants alors que le besoin est important pour permettre aux élèves d’apprendre dans de bonnes conditions.

C'est par «La Lettre du maire», distribuée courant mars, que Maryvonne Hautin a tenu à informer les Saranais sur cette perspective préoccupante et néfaste, en leur proposant d'agir, notamment en signant la pétition initiée par la Ville.

Cette forte mobilisation en faveur du maintien des deux classes a pesé lors de la nouvelle rencontre avec le Dasen. Le 11 juin dernier se tenait le comité technique départemental qui statuait sur les ouvertures et fermetures de classes. L’action a porté ses fruits : les classes élémentaires des écoles du Bourg et du Chêne Maillard seront « réouvertes » à la rentrée. Par contre la 4e classe de l’école maternelle Marcel-Pagnol qui était sous surveillance n’a pu être sauvée. Les effectifs ne le permettant pas.

Dernière mise à jour : 19 juin 2019