Vous êtes ici

Solidarité en faveur des migrants et des réfugiés

Face au drame de centaines de milliers de réfugiés et migrants qui fuient la guerre, le chaos et la misère, notre colère et notre émotion sont immenses. La ville de Saran, assurera, comme elle l’a toujours fait, son devoir de solidarité, d’accueil dans des conditions dignes et respectueuses, sans discriminations, en créant les conditions du vivre ensemble avec toute les personnes résidant en France.

Les consciences semblent se réveiller et c'est heureux. Aujourd'hui, un élan de solidarité se manifeste dans la population. Nous le saluons et l’encourageons.

Pourtant, ces situations ne sont pas nouvelles. Elles n'ont que trop duré. 29 000 morts en 10 ans en Méditerranée et aux portes de l’Europe, le temps a été trop long, il a coûté trop cher en vie humaines. Il est maintenant plus que temps d’agir.

Nous engagerons bien entendu la ville même si nous n'avons pas répondu à l'invitation du ministre de l'intérieur. Cette réunion n'avait pas grand intérêt. C'est sur le terrain que nous attendons un engagement fort du gouvernement, et que celui-ci mette ses actes en accord avec ses discours.

Nous n’oublions pas qu’il y a quelques semaines, dans la continuité de ce que pratiquaient les gouvernements précédents, l’État envoyait encore les forces de l'ordre contre les migrants à Calais et continue d’expulser des sans-papiers espérant trouver en France, avec les valeurs de notre République, un accueil, un soutien, une aide, pour ne pas retrouver ici la violence qu’ils ont dû quitter dans leur pays.

Aujourd'hui le gouvernement nous demande d'être solidaires mais contribue à baisser les subventions aux associations qui se mobilisent chaque jour, continue à vendre des armes qui alimentent les conflits, s’enfonce dans une logique guerrière, en dehors de tout mandat de l’ONU,

À Saran, nous n'avons pas attendu d'être convoqués par un ministre pour nous montrer solidaires.

L’humain d’abord, la solidarité, sont au coeur de notre action municipale. Oui les saranais peuvent être fiers d’être solidaires !

Nous avons également accueillis des familles sans-papier et nous les avons accompagnés jusqu'à leur régularisation. Cela, nous ne le crions pas sur les toits. Nous poursuivrons cet engagement qui fait partie de nos valeurs en accueillant des réfugiés.

Accueillir une famille ne se résume pas à fournir un logement. Il faut accompagner chacun et chacune en mettant en place des dispositifs de soutien médico-social, des parcours d'insertion professionnelle et de scolarisation des enfants.

Nous travaillerons, comme nous en avons l'habitude, avec les associations sur le terrain, qui réalisent un travail extraordinaire et auxquelles nous apportons un soutien sans faille, avec les habitants de notre ville qui voudront s'engager et avec les services préfectoraux.

Ce soir, nous vous proposons d'effectuer un premier pas vers cet engagement de solidarité en attribuant une subvention au Secours Populaire Français dans ses missions d’accueil des migrants.

Nous vous invitons également à participer nombreuses et nombreux à toutes les initiatives qui auront lieu le 21 septembre, journée mondiale pour la Paix,  pour exprimer notre solidarité avec tous les réfugiés et tous les migrants. 

Maryvonne Hautin, maire de Saran
pour le groupe Continuons avec Vous pour Saran

Délibération votée à l'unanimité par le Conseil municipal de Saran le 18 septembre 2015 : 

SOLIDARITÉ EN FAVEUR DES MIGRANTS ET DES RÉFUGIÉS – SUBVENTION EXCEPTIONNELLE ATTRIBUÉE AU SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS

La tragique situation des migrants, l'image de ces corps rejetés sur les plages ne cessent de soulever compassion et indignation. Il y a une situation d'urgence-catastrophe en France, en Europe et dans le Monde.

Des centaines de milliers, des millions d'enfants, de femmes et d'hommes sont chassés de leurs pays par les conflits armés, les terribles répressions, les assassinats, la disparition ou l'effacement des États, les catastrophes aussi, sécheresses, inondations, séismes, etc. Ces populations viennent d'Asie, d'Afrique, d'Europe.

La commune de Saran a toujours été fidèle à la tradition française de fraternité et de solidarité sans discrimination, d'être une terre d'accueil, en application de toutes les conventions internationales : elle a aidé par le passé des demandeurs d'asile, des « sans-papiers »…

Par conséquent, la commune de Saran a porté son choix sur le soutien au Secours populaire français dans ses actions auprès des populations ayant fui la guerre, le chaos et la misère. Sa devise étant « Tout ce qui est humain est nôtre ». Les permanences d'accueil, de solidarité et de relais-santé de cette association permettent aux personnes démunies de trouver une aide réelle et une écoute chaleureuse, un soutien dans le parcours d'insertion professionnelle et de scolarisation des enfants, une aide tant sur le plan alimentaire que sur l'accès à la santé, au logement, à l'éducation, aux sports, aux loisirs, à la culture, aux vacances...

Il est proposé au conseil municipal de répondre à l'appel aux dons financiers du Secours populaire français pour venir en aide aux enfants et aux familles qui ont tout perdu, en lui attribuant une subvention exceptionnelle d'un montant de 3 085 € correspondant à la somme de 0,20€ par Saranais. Cette première aide financière permettra de soulager ceux que les guerres, l'intolérance ont contraints à l'exil au péril de leur vie.

La commune de Saran n'exclut pas, selon le contexte et l'actualité gouvernementale, de verser dans les prochains mois d'autre(s) subvention(s) au Secours populaire français ou de mettre en place toute autre forme de solidarité

 

Dernière mise à jour : 08 janvier 2016