Vous êtes ici

L'ancien aérodrome

Plan du site de l'ancien aérodrome d'Orléans-SaranÉgalement nommée Porte du Loiret, cette ZAC est à l'initiative du Conseil départemental qui possède une grande partie des terrains.

Pour la ville de Saran il s'agit d'aménager le cœur géographique de la commune qui était en déshérence depuis le départ de l'armée américaine en 1962. Cette ZAC de 90 hectares est bordée par la tangentielle à l'Est et la bretelle d'autoroute au Nord. Elle va permettre de reconnecter les différents secteurs de la commune qui tournent autour de cet espace en créant de nouvelles jonctions entre les quartiers. En effet, outre les différentes voiries qui permettront de rejoindre la rue de l'Orme au Coin et les rues Passe-Debout et des Sablonnières, il est prévu un franchissement de la bretelle d'autoroute près du gouffre du Pensier par un pont et un échangeur routier avec la bretelle d'autoroute RD 2701. Une liaison directe rue des Sablonnières – avenue du Stade verra ainsi le jour qui liera ainsi le Nord et le Sud de la commune et ses différents lieux de vie (Bourg, parc des Sports) avec une mixité des moyens de déplacement (véhicules personnels, transports en commun en site propre, pistes cyclables…). Les travaux de création de ce pont s'étaleront de juillet 2016 à février 2017 sous réserve de conditions météorologiques favorables. Le Conseil départemental étudiera le trafic routier du secteur en 2016. Les résultats de cette étude permettront au département de définir les aménagements les plus adaptés en vue de la réalisation de l'échangeur complet en 2017.

Le Centre Technique Municipal de la ville de SaranBien que ceux-ci ne fassent pas partie de la ZAC, le réaménagement du secteur a débuté en 2008 avec la reconversion des anciens bâtiments d'aviation pour créer le nouveau centre technique municipal. Cette réalisation a permis à la commune de regrouper en un seul et même lieu tous ses services techniques (gestion des bâtiments, éclairage public, serres, garages, matériels des manifestations, centrale d'achat).

Oréliance et la maison des consultations

La CigogneUn boulevard urbain a été créé (l'avenue Jacqueline-Auriol) ainsi qu'un demi-échangeur sur la bretelle d'autoroute (RD 2701). Au sud de la ZAC, l'aménagement sur la rue Passe-Debout jusqu'à la tangentielle a été revu et la municipalité souhaite qu'il se poursuive au-delà. En 2013, le Pôle santé Oréliance, issu du regroupement des cliniques de l'agglomération d'Orléans (maternité, cardiologie, service d'urgences, sos main, maison des consultations pour les médecins) ainsi que le transfert du centre de soins de suite de La Cigogne ont été les premiers édifices à voir le jour dans la ZAC. Toujours dans le domaine du médical, le Conseil départemental du Loiret et le Centre Hospitalier Régional d'Orléans (CHRO) ont prévu l'agrandissement de l'Ehpad Le Bois Fleuri (ex « Maison de Cure ») à Saran en 2019.

La résidence « Le Bois Fleuri »

La route s'arrête en bordure de bretelle en attendant le futur pont.De l'autre côté de l'avenue, le Conseil départemental a depuis commencé l'aménagement, en voirie notamment, d'une partie le long de la bretelle d'autoroute de la ZAC en vue de futures implantations encore à définir. Il a également fait réaliser le diagnostic archéologique de la partie Ouest de la ZAC dont la ville de Saran possède une grande partie du foncier.

Le reste de la ZAC est ouvert à différents types d'aménagements : une zone d'activités économiques tertiaires, des logements… Le Conseil départemental avait initialement souhaité l'implantation d'un hôtel et d'un centre d'hébergement pour sportifs de haut niveau mais le projet n'est plus à l'ordre du jour. 

Dernière mise à jour : 27 juin 2016