Vous êtes ici

Parc du château de l'Étang

Voir aussi :

« Il faudrait construire les villes à la campagne ».

À y regarder de plus près, Saran illustre remarquablement le propos humoristique et poétique d'Alphonse Allais. Bordée de bois et forêt, une réalité souvent méconnues, notre commune se caractérise au mieux par ces quelques données : 1 600 m² de massifs floraux, 39 hectares de pelouse, 78 hectares de prairies, 7 hectares d'arbustes et 1,8 hectares d'étang. Une carte de visite à faire pâlir d'envie nombre de nos voisins. Qu'on se le dise, Dame Nature à la belle vie à Saran !

Cet environnement naturel ancestral, renforcé par le patrimoine végétal, géré depuis plus de 30 ans par la cinquantaine d'agents du service Espaces verts - Environnement, concourent pleinement à la qualité de vie de tout un chacun. Un cadre de vie de qualité, que l'on oublie ou ignore le plus souvent au quotidien tant il nous semble... Naturel. Une réalité qui aurait pu demeurer en l'état, voire se dégrader, si la ville ne se montrait pas vigilante et volontariste, tant en matière d'aménagement, d'embellissement et d'agrément. Car depuis de récentes années, Saran compte également une forêt en centre ville.

Une forêt en centre-bourg. Celle du château de l'Étang

Vue du parc du châteauPeu de communes peuvent se targuer de bénéficier d'un tel environnement naturel, qui contribue à la qualité de la vie quotidienne de tout un chacun.

Tout a commencé en 1983, avec l'acquisition par la ville du château de l'Étang. Après sa restructuration et son aménagement en galerie d'art, puis la création du Centre équestre en 1987, et enfin l'édification des annexes en 1997, l'année 2003 fut marquée d'une pierre blanche. Cette année-là en effet, la commune se porta acquéreuse du bois situé à l'arrière du Château. Soit pas moins de 28 hectares densément boisés ! Une opportunité unique. L'objectif de cet achat était posé : ouvrir aux habitants ce véritable poumon vert, afin qu'il devienne un espace de détente et de loisirs pour tous publics. Tout d'abord, afin de concilier protection de la nature et fréquentation du site par le public, la ville signé une convention d'aménagement avec l'Office National des Forêt (ONF). L'ONF suit l'exploitation de la forêt et du bois, comme par exemple le martelage de certaines parcelles pour l'abattage d'arbres, le reboisement... Des panneaux d'information dans la forêtTrois grands axes ont été définis conjointement : Préserver et valoriser le potentiel forestier, favoriser la bio-diversité, intervenir sur les zones humides, en rénovant le système de drainage du massif et en restaurant des mares. Restaurer les infrastructures existantes tout en sécurisant l'ensemble des sentiers et chemins et en installant des panneaux informatifs à l'attention des promeneurs.

Une forêt accessible à tous

En 2012-2013, le parc du château de l'Étang a été tout particulièrement l'objet d'attentions de la part des services municipaux. En premier lieu, la passerelle de l'étang : celle-ci est désormais vraiment accessible. Quant au parc du château, les efforts se sont portés sur l'abaissement de bordures, mais aussi et surtout sur la création de cheminements. À l'intérieur du bois, un parcours PMR (Personnes à mobilité réduite) a été créé.

Découvrir le chemin accessible

Chemin accessible dans la forêt du château de l'Étang
Dernière mise à jour : 28 juin 2016