Accéder à l'Espace famille

Réseaux sociaux

Icone Facebook Icone Twitter Icone YouTube
Icone Instagram Icone LinkedIn Icone Flickr

Info@Saran

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 
Ajouter à mon CalendrierSouscrire à Agenda de Saran

Traduire le site

Vous êtes ici

Agenda culturel

1
2
mai - juin
19 - 20

L'art du kimono, c'est la beauté, la culture et les traditions. S'y intéresser c'est aborder un vaste monde où artistes et artisans œuvrent dans un large domaine. 
Les kimonos exposés, choisis pour leur facture et pour illustrer les différentes techniques, révèlent le talent des peintres, tisserands et teinturiers.

Issue d’une collection particulière, cette exposition ravira les amoureux de la culture Japonaise et ceux qui la découvriront.

Jean-Jacques Champeau et Bernard Mérigault, artistes peintres, présenteront des peintures témoignant de leur passion pour le Japon.

Mercredi 19 mai 2021 - Dimanche 20 juin 2021
mai
20

De Gilles Granouillet

Camard, vendeur de Cadillac, se présente devant son médecin de famille. Souci banal : il se plaint de problèmes intestinaux d’un ventre ballonné. Mais le mal semble résister à tout traitement et prend des proportions inattendues : son ventre s’arrondit. Au fil des visites, le patient s’épanche, sur sa vie, son travail, sa famille, avant que son récit ne prenne une dimension inattendue… Mais qui est vraiment Frédéric Camard ?

Le duo nous embarque avec une verve étonnante dans un puzzle qui, partant d’une histoire cocasse, prend des allures de polar décalé. Le Transformiste est un voyage haletant qui nous transporte non sans humour dans les méandres d’une identité malmenée et nous interroge sur la capacité de chacun.e à se protéger du réel. Etonnant transformiste, clown triste et Don Quichotte tout à la fois, un homme en quête de dignité.

Informations et billetterie : www.theatre-tete-noire.com

Jeudi 20 mai 2021 | 19:00
juin
11

De Nicole Genovese

Imaginez une famille — un père, une mère, un fils, une fille et l’Oncle Michel — qui serait condamnée à vivre le même dîner en boucle et cela pour l’éternité. Imaginez les discussions — forcément banales — et les mets plastiques — forcément fades — de ce repas infernal. Imaginez une télévision, centrale, et les émissions qu’elle diffuserait – Plus belle la vie, Des chiffres et des lettres… – tous les soirs à cette même heure qui voit toutes les familles françaises ainsi s’attabler. Imaginez enfin le décor, factice – le canevas de chasse, le papier peint vert d’eau… – qui servirait d’écrin à cette farce grinçante.

Pourtant cette rythmique aliénante, véritable ritournelle implacable, va peu à peu se gripper. La suite, on ne peut pas la dire. Ce serait gâcher votre plaisir. Une énergie dévastatrice assortie d’un plaisir du jeu décuplé à chaque réplique : « Ce n’est pas difficile d’être comédien, lancera l’un d’eux, il suffit de savoir les phrases, et de les dire dans le bon ordre. »

Ce repas de famille déjanté, dadaïste, imaginé par Nicole Genovese et son acolyte Claude Vanessa est succulent et affolant de bout en bout.

Informations et billetterie : www.theatre-tete-noire.com

Vendredi 11 juin 2021 | 20:30
juin
15

Musicien autodidacte français, amoureux des musiques traditionnelles, Mathias Duplessy apprend à jouer des instruments venus des quatre coins du monde. Le compositeur voyageur se plaît à détourner, mélanger, réinventer l’univers artistique de ces instruments loin des sentiers de leurs origines. Figure de la scène française, il compose, enregistre et produit des rencontres improbables entre musiciens talentueux. Pour son projet « Les Violons du monde », il s’est entouré de Guo Gan, un maître chinois du er-hu, vièle à deux cordes ou violon chinois, d’Aliocha Regnard, virtuose du nyckelharpa suédois et d’Enkhjargal Dandarvaanchig, l’un des grands maîtres mongols de la « vièle à tête de cheval ».

Après le succès de son dernier album, Crazy Horse, Mathias Duplessy et ses acolytes reviennent avec Brothers Of String, un album toujours plus audacieux et créatif, composé de voyages imaginaires : boléro lancinant aux épices d’Asie, valse lente aux effluves japonaises, jazz manouche chinois ou encore hommage à Bruce Lee… Un road-movie des nouveaux mondes euphorisant, un véritable feu d’artifice de couleurs et d’énergie.

Informations et billetterie : www.theatre-tete-noire.com

Mardi 15 juin 2021 | 20:30
juin
24

D’un côté, Henri Dès : 50 ans de carrière, des millions d'albums au compteur, la moustache qui frétille toujours et trois générations bercées dès le biberon avec des chansons devenues aujourd’hui des classiques. De l’autre, Ze Grands Gamins : duo punk-trash-musette dézingué, distillant depuis 15 ans des reprises énervées de génériques de dessins animés.

Pour bien comprendre qui sont Henri Death & Ze Grands Gamins : imaginez Georges Brassens accompagné par les Sex Pistols, Charles Trenet avec Metallica, ou Jacques Prévert et Slayer.

Un concert improbable, mais pas tant que ça. Pour la première génération de fans, aujourd’hui adultes, Henri Dès surprend en réarrangeant ses plus grands succès façon rock’n’roll, pour les grands. Derrière le chanteur, deux grands gamins : Mouloud Rochat (son fils Pierrick Destraz) à la batterie, choeurs et aux percussions, et Obi-Wan Pichon (Raphaël Ortis) à la guitare, choeurs et basse. Le résultat est pour le moins décoiffant !

Informations et billetterie : www.theatre-tete-noire.com

Jeudi 24 juin 2021 | 20:30
Dernière mise à jour : 01 janvier 1970